La maison en paille

Logement individuel dans la vallée de la Muse.

Description

  • Privé

  • Eté 2023

// Chantier en cours //

BUDGET

Autoconstruction accompagnée d’un charpentier, tailleur de pierre, couvreur.

Mission : accompagnement projet

 

À l’initiative des futurs habitants, la paille comme matériau porteur a conditionné la volumétrie de la maison. Une forme rectangulaire simple, ouverte au sud permet de rationaliser les complexités de chantier liés à l'usage de bottes de paille pour les murs porteurs. Les façades est et ouest possèdent une ouverture toute hauteur pour les chambres. La façade nord ne possède, elle, qu’une petite ouverture pour la salle de bain. La façade sud quant à elle est entièrement ouverte sur la vue imprenable de la vallée. La composition des menuiseries est également rationnelle : une menuiserie panoramique fixe centrale sur allège, deux portes vitrées de part et d’autre, puis deux fenêtres coulissantes sur allège aux extrémités. 

La hauteur sous plafond est définie par la botte de paille (deux bottes de 1.2m de hauteur) avec un complexe de pose de 10cm, ce qui fait 2.5m de hauteur. Le séjour et la cuisine ont été décaissés de 40cm pour offrir plus de volume dans l’espace de vie. Le débord de toiture au sud a été étudié pour maximiser l’apport solaire l’hiver et le réduire au maximum l’été.

 

Articles :

Carnet de chantier - Maison paille n°1

Carnet de chantier - Maison paille n°2

Carnet de chantier - Maison paille n°3