Le poulailler

Projet d’autoconstruction.

Description

  • Privé

  • Eté 2023

// Chantier en cours //

2 000 €

Autoconstruction

Mission : conception projet Microarchitecture

 

Ce projet s’inscrit dans une parcelle déjà construite. On y trouve une maison individuelle en bois sur pilotis, pièce maîtresse de l’urbanisme à l’échelle de cette parcelle, un abri pour le bois, une remise en pierre qui sert d’atelier et une serre contiguë au potager. Le projet se situe dans la continuité de la trame de la remise en pierre. Sa monopente fait la même inclinaison que la cabane en pierre et crée une ligne construite qui matérialise la limite de propriété. Elle s’insère en belvédère au niveau d’une des terrasses de ce terrain. En surplomb, elle s’ouvre sur la canopée constituée de larges buissons en contrebas. Ce nouvel espace et la cabane forment l’arrière-plan de la propriété. 

Cette microarchitecture a pour vocation d’être polyvalente. Son ossature est dimensionnée pour soutenir différents programmes au fil du temps. Imaginé à l’origine pour être un poulailler, cet espace s’ouvre à d'autres usages : un espace de médiation, un bureau, une chambre supplémentaire pour les saisons chaudes, etc. Elle est donc par essence une microarchitecture résiliente, car elle pourra accepter différentes évolutions au fur et à mesure des années.

 

Dans un souci de minimiser l’impact carbone de ce projet, les matériaux qui la composent sont issus de la commune en majorité. Le bois est coupé et scié par la scierie du village, les ardoises sont issues du réemploi, récupérées sur une ancienne grange du village. Les fondations sont en bloc de grès récupérées lors de travaux de voirie sur la commune. Les menuiseries fixes sont faites à partir d’ancien châssis vitrés de la propriétaire et reconstruites avec des tasseaux fournis par la scierie. L'assemblage de l’ossature est en mi-bois pour limiter l’usage de quincaillerie industrielle.

 

Articles :

Microarchitecture

Carnet de chantier - Le poulailler n°1